Après un tour de chauffe à réduire un Bonhomme de neige à une flaque de boue, le round autour de la Mise à mort du cerf sacré termine l’échauffement avant l’affrontement carnassier autour d’A Beautiful day et ses prosaïques coups de marteau. Épuisés, des corps à corps pathétiques attendent L’Atelier ou Logan Lucky, vous laissant à vous, ô vénérable jury, le soin de désigner un vainqueur, tandis que nous pansons nos plaies, songeant d’ores et déjà au prochain affrontement.